Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
8 mars : journée des femmes - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

Vive les Femmes !

Aujourd’hui nous fêtons la 100e journée internationale de la femme, l’année même du 40e anniversaire du MLF. Le Café Pédagogique s’associe à l’évènement en consacrant un dossier à la question de l’égalité entre garçons et filles à l’école.
Car, au-delà de la célébration, la question mérite que l’on s’y arrête. Les femmes sont majoritaires dans l’éducation, certes pas aux postes de décision. Les filles réussissent mieux que les garçons à l’école mais ont une insertion professionnelle moins rémunératrice. Entre le succès inattendu de la Journée de la Jupe et les débats autour du voile, l’année n’a pas été avare de questionnements.
Et puis, plus largement, dans le monde, la scolarisation des filles n’est pas partout acquise alors que le rôle des femmes dans le développement économique et social est reconnu.
Le sujet n’est pas ignoré. Enseignants, chercheurs et politiques tentent de proposer des solutions pour réduire les inégalités dans la scolarité et l’insertion professionnelle. Mais ce qu’il faut faire bouger, ce sont avant tout nos propres représentations. On le voit en EPS ou en maths, les pratiques pédagogiques et les regards portés sur les disciplines sont sexués.
Le travail sera sans doute long pour faire évoluer nos mentalités, éliminer de nos discours et de nos représentations des siècles de domination masculine et de rapports de force. Mais depuis 1970, des progrès significatifs ont été réalisés y compris dans nos écoles. La journée de la femme peut être l’occasion de faire un état des lieux, de se pencher sur l’histoire pour construire un modèle d’école plus égalitaire.
Ce dossier nous permet aussi de saluer les femmes qui au quotidien donnent à l’école un nouveau visage. L’innovation pédagogique peut être aussi un sport de combat et les enseignantes, en fantassins majoritaires, sont en première ligne. Alors oui, vive les femmes !
Découvrez le Dossier spécial 8 mars

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES