Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
A propos des deux appels pour la démocratisation de l'école - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

Éducation et Devenir ne peut que soutenir l’idée d’un véritable débat démocratique sur l’école. Mais forts de notre expérience et en accord avec les valeurs que l’association a toujours défendues, nous estimons que ce débat doit se donner des buts précis et respecter un certain nombre de conditions.

Le but ne peut pas être d’introduire une réforme de plus, se surajoutant aux précédentes qui n’ont pas toutes eu le temps d’aboutir. Il s’agit de mettre au travail l’opinion et les professionnels de l’éducation autour d’un projet d’école et de société indissolublement liés, de valider des pratiques déjà expérimentées, de tracer des orientations (finalités, objectifs, critères d’évaluation des politiques locales) pour les écoles et les établissements.

Le débat doit prendre appui sur une évaluation rigoureuse des politiques passées et sur les travaux de la recherche en sciences de l’homme (sciences de l’éducation et pédagogie, sociologie de l’éducation, psychologie de l’apprentissage, économie de la connaissance). Pour ce faire, le débat doit être accompagné d’un effort important de mise à disposition du public des résultats de la recherche.

Le débat doit permettre de clarifier les rôles respectifs de l’État et des collectivités territoriales en matière d’éducation et de formation, dans un souci commun de promouvoir un service public d’éducation de qualité. L’articulation du système de formation initiale et des structures de la formation tout au long de la vie est un des domaines sur lesquels devra porter la réflexion. Le débat doit s’inscrire dans la dimension européenne parce qu’elle ouvre des perspectives d’échange et de coopération entre états de l’espace européen.

Les familles ont une contribution majeure dans ce débat, non en tant qu’elles sont porteuses d’une projet particulier pour leurs propres enfants, mais en tant qu’elles sont parties prenantes d’un projet démocratique sur l’école dans lequel leurs propres visées éducatives prennent sens. Les élèves doivent aussi contribuer dans les domaines qui les concernent : la vie dans les écoles et les établissements, les effets des pratiques pédagogiques notamment des pratiques d’évaluation, la préservation de leur vie d’enfants ou d’adolescents au regard des exigences de l’École…

Le débat doit associer dans une même réflexion les questions organisationnelles, depuis les structures des services centraux jusqu’aux établissements scolaires, et les pratiques éducatives et pédagogiques dans la classe et hors de la classe, sous la responsabilité des écoles et des établissements ainsi que sous celle des partenaires du système éducatif.

Le débat doit poser au centre des préoccupations l’intérêt des élèves. Celui-ci ne peut être dissocié d’une réflexion approfondie sur les professions de l’enseignement et de l’éducation, leurs conditions d’exercice et une remise à plat de la formation initiale et continue des personnels, de l’accompagnement des équipes, en lien avec une révision des modes de recrutement devenus obsolètes.

Éducation & Devenir

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES