Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
Acteur de sa propre vie - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

L’éducation et la culture sont les leviers essentiels de la démocratie. Une démocratie peut-elle alors, comme c’est le cas en France, se contenter d’une Ecole faite pour la moitié des élèves et consacrée à trier les meilleurs au nom d’un mérite républicain qui justifie le poids de l’origine sociale ? Peut-elle se résigner à voir ses autres institutions culturelles publiques fréquentées par 20% de la population ? Une démocratie réelle qui ne consiste pas à reconnaître des égaux mais à en faire, peut-elle, malgré ce constat, diminuer de 15% en 10 ans la part de la richesse consacrée à l’éducation et fragiliser les projets culturels et artistiques par la réduction des budgets publics de l’état et des collectivités ?

Voilà quelques questions qui justifient d’interroger la véritable volonté démocratique des politiques. Ajoutons-y l’accroissement des inégalités, le recul de la justice sociale, la mise à mal des anciennes solidarités…et, chaque jour un peu plus, la combinaison dangereuse des fractures sociales, civiques et culturelles. Complétons encore le cadre par les effets inouïs et paradoxaux de la numérisation sur les conditions de création, de production, de diffusion et d’appropriations des savoirs, des cultures et des informations, sur la fabrique des représentations et nos imaginaires individuels et collectifs.

C’est dans un tel contexte que la qualification de personnes autonomes et solidaires, capables de se situer dans un environnement, d’y vivre, d’y agir, de le faire progresser, se pose. A l’heure de la montée des valeurs de l’individu, comment nourrir aussi du pouvoir collectif : celui qui permet de ne pas stationner dans le présent, de le transformer pour vivre mieux, chacun et tous à la fois. C’est la tâche de l’éducation et de la formation tout au long de la vie que de permettre à la fois l’entrée dans un monde commun et de s’outiller pour le transformer. La culture est en partie dans la boîte à outil avec la connaissance qu’elle ouvre, la curiosité, l’imagination, la pensée, le travail, l’ouvrage et les valeurs qu’elle féconde.

Il n’y a pas d’éducation et de formation démocratique sans culture et sans volonté d’émancipation.

Alors sommes-nous vraiment décidés à faire en sorte que les enfants et les jeunes réapprennent à vivre ensemble ? Voulons-nous vraiment que l’Ecole y concourent en assurant pour tous, l’acquisition de savoirs pour penser, être et faire ? Voulons-nous que la mobilisation de la culture se fasse dans toutes ses dimensions, artistiques, scientifiques, techniques, patrimoniales… ? Allons-nous dépasser les logiques de l’offre, de la redistribution même généreuse, pour entrer dans l’ère de la reconnaissance réciproque de l’égale dignité des cultures avec le fol espoir d’y dénicher toujours l’universel qui lie les humains ?

Pour y parvenir, il faudra laisser la parole aux acteurs qui s’obstinent à faire prévaloir les affaires de l’esprit sur l’esprit des affaires, et savent à quelles conditions c’est possible. Notamment en dépassant les logiques de séparation de l’action publique dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la culture, de la jeunesse, de la recherche et des médias. La démocratie a besoin d’une politique de l’esprit et de la création. Mais également en conjuguant un état qui garantisse la continuité territoriale de la République et des conséquences de ses principes en matière d’égalité et de liberté, avec le dynamisme des collectivités territoriales et de la société civile.

La démocratie appelle un nouvel élan. L’éducation et la culture peuvent lui donner si elles sont résolument mobilisées pour faire reculer toutes les formes de fatalité sociale et les peurs qu’elles nourrissent. Si elles contribuent à fabriquer de la confiance et à redonner le goût de l’avenir.

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES