Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
Assises de la pédagogie - 12 débats 12 propositions - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

12 débats - 12 propositions
Pour une école juste et plus efficace

Accueil du site
> Pour une école plus juste et plus efficace
> Les troisièmes Assises de la pédagogie


Les troisièmes Assises de la pédagogie

Pour une école juste et efficace


Avec la participation de
Marie-Christine Blandin, Thierry Cadart, Annie Di Martino, Hélène
Eveleigh, Roger-François Gauthier, Bernadette Groison, Bruno Julliard,
Claude Lelièvre, Pierre Laurent, Françoise Lorcerie, Jean-Pierre Obin,
André Ouzoulias, Bruno Suchaut.

En partenariat avec l’AFEV et Éducation & Devenir




Inscription souhaitée : crap@cahiers-pedagogiques.com

01 43 48 22 30




Cinq bonnes raisons de s’y rendre :

  • Participer aux débats d’idées autour de la politique éducative à mettre en œuvre après 2012


  • Assister à des tables rondes qui auront pour originalité d’associer :

    - des politiques (Pierre Laurent, Bruno Julliard, Marie-Christine Blandin),

    - des responsables nationaux des grands syndicats du monde éducatifs,

    - des chercheurs ou historiens (Claude Lelièvre, Françoise Lorcerie, André Ouzoulias, Bruno Suchaut),

    - des praticiens, actifs sur le terrain,

    et qui débattront de questions « vives » : quel socle commun ? Quelles
    transformations du métier ? Quelle autonomie pour les établissements,
    pour le local ?


  • Participer à des ateliers, sur douze thèmes forts
    des débats du monde éducatif (les compétences, la politique de
    l’éducation prioritaire, le lien avec les entreprises, le rapport aux
    médias, etc.)


  • Élaborer, dans les ateliers, des mesures
    concrètes, opérationnalisant les douze propositions lancées par le CRAP,
    mesures pour la rentrée 2012, mesures à l’échelle du futur quinquennat


  • Être partie prenante d’une réflexion qui
    débouchera sur une interpellation des candidats soucieux d’une école
    « juste et efficace »


Nous vous attendons nombreux pour un bouillonnement d’idées, ancrées
dans le concret des classes, des établissements, et dans le possible à
court et à moyen terme.

- Des tables rondes :


Première table ronde :

La réussite de tous : par le socle commun ?


Deuxième table ronde :
Nouvelle école, nouveau métier ?


Troisième table ronde :
Plus d’autonomie et d’ouverture : plus de justice et d’efficacité ?

- Des ateliers

 Des tables rondes



La réussite de tous : par le socle commun ? Animation : Luc Cédelle

  • Un historien : Claude Lelièvre, historien de l’éducation
  • Un politique : Pierre Laurent, secrétaire national du parti communiste
  • Un syndicaliste : Bernardette Groison ou un autre responsable FSU


Tout le monde est d’accord : l’école doit permettre la réussite de
tous les élèves, construire une culture commune. Mais comment ne pas en
rester à des slogans ?

Comment assurer à tous ce «  minimum  » que nul n’est censé ignorer au
sortir de l’école obligatoire, mais aussi diversifier les formes de
réussite ? Que transmettre à l’école pour garantir à chacun la
possibilité de s’insérer dans la société des adultes, de continuer à
apprendre et à se former ?

Comment éviter les dérives et les pièges ? La «  diversité des talents,
des intelligences  » comme prétexte à une école à filières, aux
relégations précoces vers des voies professionnelles déconsidérées ;
«  l’excellence pour tous  »  pour justifier des programmes trop
ambitieux, un unique modèle de réussite académique... Comment tenir
effectivement exigence et progrès de tous ?

Et quelle traduction concrète dans le fonctionnement du système éducatif, y compris dans les formes d’évaluation  ?



Nouvelle école, nouveau métier ? Animation : Luc Cédelle

  • Un chercheur : André Ouzoulias, IUFM Versailles
  • Un politique : Bruno Julliard, parti socialiste
  • Un syndicaliste : Patrick Gonthier, UNSA éducation
  • Jean-Pierre Obin, inspecteur honoraire
  • Un enseignant-formateur : Hélène Eveleigh (académie de Créteil)


La réforme de la formation initiale, ou plutôt sa disparition, est
dramatique pour les conditions d’exercice des nouveaux enseignants et
par voie de conséquence pour leurs élèves, mais également par la
représentation du métier qu’elle véhicule : la maîtrise des savoirs
universitaires et un brin expérience de terrain suffirait.

Tout montre pourtant la complexité grandissante du métier, du fait,
entre autres, des évolutions sociologiques des familles, des fortes
attentes vis-à-vis de l’école, de la généralisation des technologies
numériques. Quelles missions, quelles compétences, quelle déontologie
pour les enseignants  ? Quelle stratégie volontariste et pragmatique de
changement  ?



Plus d’autonomie et d’ouverture : plus de justice et d’efficacité ? Animation : Philippe Watrelot

  • Un chercheur : Françoise Lorcerie, Université d’Aix
  • Une politique : Marie-Christine Blandin, sénatrice EELV
  • Un syndicaliste : Thierry Cadart, secrétaire SGEN-CFDT
  • Un représentant parent (FCPE)


L’autonomie des établissements et de l’ouverture de l’école seront
sans doute des thèmes majeurs des débats sur l’éducation durant la
campagne des présidentielles. On peut y voir des menaces pour le service
public, pour l’école républicaine, ou encore la porte ouverte à la
déréglementation, à la concurrence entre établissements, aux pressions
commerciales des entreprises. Reste qu’il est indispensable de réfléchir
à un fonctionnement différent des établissements, à leurs relations
avec les différentes autorités compétentes.

A quelles conditions l’autonomie des équipes pédagogiques, la
décentralisation, l’ouverture culturelle et sociale, les partenariats
peuvent-ils constituer des points d’appui pour une transformation
démocratique de l’école  ?



 Des ateliers


  • Comment intervenir dans les médias sur les questions scolaires ?
  • Comment développer le travail collectif à l’école, côté élèves, côté professeurs ?
  • Comment prendre en compte les nouvelles technologies, sans diabolisation, sans mythification ?
  • Les missions éducatives de l’école : instruire, éduquer, socialiser ?
  • Comment développer le partenariat avec les parents ?
  • Comment reconstruire la formation initiale et continue des personnels de l’Éducation nationale ?
  • Comment développer des alternatives à l’évaluation traditionnelle dans le cadre d’un travail par compétences ?
  • Quelles politiques en direction des élèves de milieu populaire ?
  • Comment travailler avec l’environnement social et culturel de l’établissement ?
  • Quelles relations développer avec les collectivités territoriales ?
  • Comment modifier les rythmes scolaires ?
  • Quelles relations avec le monde professionnel ?


Plus d’informations prochainement !



 Lundi 24 octobre, de 9h30 à 19h - Mardi 25 octobre, de 9h30 à 12h


Lieu : École Boulle - 9 rue Pierre Bourdan - 75012 Paris (métro Nation).


Inscription souhaitée : crap@cahiers-pedagogiques.com - 01 43 48 22 30


barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES