Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
21 novembre Lille : Conférence sur le climat scolaire - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

Mercredi 21 novembre 14h, au Lycée Valentine Labbé (41, Rue Paul Doumer – 59110 La Madeleine)

Notre système éducatif, performant pour nos meilleurs élèves, peine à prendre en compte la diversité et prévenir la difficulté scolaire. L’écart se creuse et notre Ecole, loin de les absorber, contribue à accroître les inégalités socio-culturelles. L’enjeu du système éducatif est de faire réussir tous nos élèves, et nous savons que certains enfants ne pourront s’émanciper sans le concours de l’Ecole. Ceci exige un projet global pour l’Ecole.

 

Si l’élève rêvé, idéalisé, « bien né » y trouve une place de choix, celui qui ne comprend pas pourquoi il faut lever la main pour parler, ne peut supporter de rester assis sans bouger à écouter,... devient vite « l’élève non désiré ». De même, celui qui ne peut répondre aux questions nécessitant des références culturelles qu’il n’a pas, peut faire preuve de violence face à celle du système. Ces connaissances sont-elles un préalable à l’intégration dans la classe ?

 

De toute évidence, demander à tous les élèves de s’adapter tant bien que mal à des pédagogies et des fonctionnements, des contenus pensés pour le seul « élève rêvé » semble inadapté. Mais chacun d’entre nous s’est-il demandé s’il n’était pas plus juste de bâtir une Ecole inclusive, pensée pour faciliter l’accueil de Tous les élèves, avec leurs différences, leurs parcours et difficultés.

 

Le projet d’aider les enfants à « devenir élève », à apprendre le groupe pour apprendre du groupe dès les premières années de scolarisation n’est –il pas plus ambitieux, et de nature à inscrire chacun dans une dynamique positive d’apprentissage ?

 

Les apprentissages doivent être au cœur des préoccupations de chacun dans nos établissements. Ainsi, les acteurs de l’école fondamentale auront sans doute à poursuivre l’effort entrepris autour du développement des compétences de chacun, à différencier leurs actions pour viser une responsabilisation et une personnalisation des parcours d’apprentissage. Peut-on faire l’hypothèse qu’en se sachant écouté, en sentant le regard bienveillant des adultes, en étant au cœur d’un projet personnel, et en ayant une véritable voix citoyenne dans l’établissement, l’élève vive mieux son temps scolaire ?

 

Sans doute faudra-t-il également continuer à poser les questions de gouvernance et de pilotage pédagogique des établissements. Sans doute, enfin, le travail d’innovation pédagogique doit-il être encouragé pour répondre aux besoins de chacun de nos élèves, et leur permettre de surmonter les obstacles à l’acquisition de nouvelles connaissances. Mais un élève peut-il apprendre, tirer profit des richesses pédagogiques et humaines mises à sa disposition par l’Ecole s’il n’y est pas disponible ? Si apprendre est un processus angoissant qui exige un cadre sécurisé affectivement et psychologiquement, comment penser l’école fondamentale sans lier le bien-apprendre au bien-être ? Peut-on faire cohabiter la prise en compte de la diversité et la reconnaissance du droit à la différence, avec la contrainte du groupe naturellement posée par le cadre scolaire ?

 

Depuis les états généraux de la sécurité à l’école organisés en avril 2010, et les enquêtes de victimation réalisés auprès d’élèves d’école primaire et de collège, la problématique du climat scolaire a été posée. Aujourd’hui, que connaît-on réellement des facteurs qui agissent sur le climat scolaire ?

 

Cécile CARA présentera le fruit d’une recherche de 5 ans sur les violences à l’Ecole : état des lieux, leviers...

C. CARRA, D. FAGGIANELLI, Les violences à l’école, Paris, collection « Que sais-je ? », 2011.

 

Inscription souhaitée : educationetdevenirlille@laposte.net

Site : www.educationetdevenir.fr/

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES