Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
Journées des militants E&D Octobre 2012 - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

Il convient désormais de passer des paroles aux actes !

Le diagnostic est substantiel, détaillé et pertinent mais les propositions concrètes apparaissent plus restreintes et ne répondent pas toujours aux priorités et urgences que supposeraient la prise en compte du diagnostic.

On y sent le souci – légitime- de réunir le consensus le plus large possible. Au risque de ne satisfaire personne et de ne pas provoquer l’élan que devrait susciter une loi d’orientation et de programmation. Il convient de se souvenir de la pertinence de la loi de 1989 et, en même temps, de sa faible appropriation par les acteurs de l’Ecole.

L’ensemble des mesures proposées constituerait, si elles étaient mises en œuvre, la plus importante réforme du système éducatif depuis longtemps. Il faudra veiller à ce que la cohérence d’ensemble soit conservée.

Nous enregistrons de réelles avancées sur :

  • La priorité donnée à l’enseignement pré élémentaire et élémentaire
  • La réaffirmation (bien que trop floue) du socle commun, objectif politique indispensable
  • Le rétablissement de la formation des maîtres
  • L’affirmation récurrente de la place de la pédagogie
  • La place indispensable de l’éducation culturelle, artistique et scientifique
  • La reconnaissance de la place des parents, des partenaires et des collectivités
  • L’ouverture du chantier des temps de l’enfant
  • La prise en compte de la place du numérique


Mais nous notons en même temps d’inquiétantes lacunes :

  • L’excessive prudence sur l’école fondamentale, en particulier sur les nécessaires transformations du collège
  • La non prise en compte du lycée polyvalent et le maintien de la césure professionnel /technologique et général
  • L’évolution du métier d’enseignant
  • La notion de parcours éducatif et la formation tout au long de la vie
  • La gouvernance (en particulier, les articulations ministère/rectorats/inspections académiques /écoles et établissements) et l’organisation interne des établissements scolaires : autonomie pédagogique et collective
  • Les relations école-territoire en lien avec l’étape 3 de la décentralisation avec la mise en œuvre d’une concertation stratégique entre tous les partenaires dans les territoires.


Avec ses partenaires unis au sein du CAPE et de l’appel en faveur du socle commun, Education & Devenir va continuer de peser dans les jours et mois qui viennent en faveur d’une refondation dont l’unique priorité devrait être de mettre un terme à l’aggravation des inégalités scolaires dans et hors l’école.

Il y faudra du courage et une détermination sans faille !

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES