Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
les 32 directeurs d'IUFM adressent une lettre ouverte au Président de la République - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

Lettre ouverte des directeurs d’IUFM au Président de la République

Le 3 décembre 2012 - Positions publiques


Monsieur le Président,

La refondation de l’École de la République est à l’ordre du jour. Dans ce cadre, la question de la formation des enseignants est un élément majeur qui sera défini par la loi d’orientation et de programmation pour l’École et par différents textes réglementaires. Concernant la structure de formation des enseignants et la création des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ), ces textes en préparation posent plusieurs problèmes.

Nous notons les mesures positives contenues dans les premiers arbitrages, notamment la mention unique du master des Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation (MEEF) applicable à l’ensemble des formations d’enseignants ; le renforcement statutaire des futures Écoles supérieures du professorat et de l’éducation ; la modification prévue des contenus des concours de recrutement dans le sens d’une professionnalisation affirmée.

Cependant, concernant la méthode et la conduite du changement, nous attirons solennellement votre attention : les textes en préparation ne permettent pas d’assurer les engagements que vous avez pris et poursuivraient, s’ils étaient validés, les mouvements engagés en 2009 avec la réforme, telle qu’elle a été mise en œuvre, dans le sens d’une déconstruction du potentiel de formation, d’une absence de professionnalisation des filières universitaires et d’une conception de la formation inadaptée aux enjeux de la refondation. Les experts et les responsables que nous sommes, confrontés aux logiques des acteurs locaux pendant la période précédente, ont pu mesurer toute la difficulté à maintenir la garantie d’équité sur le territoire et des logiques pertinentes de formation.

Il faut maintenant, et avant tout, des textes qui portent un projet global de formation et que l’université se l’approprie : ce n’est pas le cas du texte sur l’accréditation des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation tel qu’il nous a été présenté et qui, à ce jour, ne peut suffire à mettre en marche la réforme.

Les directeurs d’IUFM ont souligné dès novembre 2011, dans leurs vingt-deux propositions, les conditions d’une refondation de la formation des enseignants. Il est impératif que soient :

-  créées des Écoles universitaires et professionnelles dans le cadre d’un projet ambitieux porté par l’Université. La loi créant les ÉSPÉ doit affirmer leurs missions en termes de capacité à concevoir, coordonner et mettre en œuvre les formations d’enseignants. Elle doit indiquer leur statut juridique, selon un article spécifique à ce type d’école, et préciser les conditions d’affectation de ressources pour la formation initiale et continue des enseignants ;

-  stipulés, dans un processus d’accréditation conjointe, postérieur à la création des ÉSPÉ, les éléments contractuels définis entre les deux ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la recherche ;

-  instauré le diplôme de master, mention MEEF, porté par l’ÉSPÉ au nom de l’établissement d’enseignement supérieur qui délivre le diplôme ;

-  précisé que les étudiants inscrits dans ce diplôme sont accueillis dans l’ÉSPÉ.

Les IUFM ont toujours montré leur capacité à mettre en œuvre les réformes successives. Ils seront en mesure d’accompagner cette nouvelle réforme si les conditions ci-dessus sont mises en œuvre, pour la rentrée 2013. Dans l’hypothèse où ce ne serait pas le cas, les plus grandes difficultés se révéleraient dans la transition des IUFM vers les ÉSPÉ.

Nous vous prions de bien vouloir croire, Monsieur le Président, en notre plus profond respect et en notre attachement à la cause de l’École de la République.

Le 3 décembre 2012 , les 32 directeurs d’IUFM

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES