Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
première réaction de Peillon à PISA - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

Peillon : L’école de la République ce n’est pas fini ! 


Face aux inégalités scolaires il faut de la vigueur. Vincent Peillon n’en a pas manqué dans son discours, le 3 décembre, en réponse à la publication par l’OCDE des résultats de Pisa 2012. Le ministre a affirme sa foi en l’école républicaine. Il a aussi annoncé des mesures importantes pour le collège, notamment des heures pour le travail en équipe, et pour l’éducation prioritaire. Limitant les critiques sur ses prédécesseurs, il a appelé à l’union autour de l’école et des enseignants. Pour Vincent Peillon les enseignants ne sont pas les responsables que certains médias attendaient.

 

L’école de la République n’est pas finie…

 

 « Ces résultats sont inacceptables… L’école de la République ce n’est pas fini. Nous allons la refonder ». Vincent Peillon a réagi avec fermeté à la divulgation des résultats de Pisa 2012 le 3 décembre. Evoquant une « bataille à donner », le ministre a semblé vouloir impulser un véritable choc autour de l’annonce de la montée des inégalités sociales et ethniques de réussite scolaire. « On doit faire comprendre à tous que l’aide aux plus faibles ne nuit pas aux meilleurs… On a de plus en plus d’élèves en difficulté mais pas plus d’élèves qui réussissent. Le spays qui réussissent sont les plus équitables ». Pour V Peillon il faut en convaincre le pays qui n’est pas conscient des inégalités à l’Ecole.

suite de l’article : 

http://www.cafepedagogique.net/lexp...

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES