Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
Le Rapport Pair sur la rénovation du service public - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

Rénovation du service public de l’éducation nationale : responsabilité et démocratie
Rapport - Claude Pair, Jean-Marc Gebbler, Paul Ricaud-Dussarget, Catherine Moisan, Jacky Simon février 1998

Si on devait résumer l’objet de ce rapport en une formule, ce serait : pour rendre un meilleur service, améliorer le fonctionnement et pour cela adapter l’organisation de l’éducation nationale, il faut d’abord faire pénétrer en profondeur l’idée de service. Les auteurs pour cela font trois propositions : - organiser dans chaque école ou établissement une enquête auprès des parents et des élèves sur leurs attentes en matière de service, avec des questions très concrètes ; - relancer la mise en place de médiateurs de l’école, aux niveaux académique et local ; - former les personnels au partenariat avec les familles, notamment dans les cas où il est le plus délicat. Quant au fonctionnement et à l’organisation, il semblerait qu’il s’agit d’objectifs modestes et secondaires par rapport aux discussions de fond sur le contenu du service, les savoirs à enseigner et les missions de l’école. Mais les auteurs avancent que si on ne se soucie pas de l’organisation et du fonctionnement, fixer des objectifs sur le fond relève de l’incantation inefficace. Or, dans une société en perpétuel changement, l’école, comme les autres services publics, doit être capable d’évoluer. Les caractéristiques d’une organisation qui permettent une évolution sans rupture sont la souplesse et la cohésion. Assurer la cohésion, c’est d’abord, du point de vue de l’organisation, construire des unités ayant une maîtrise globale de leur champ d’action : au niveau local, il s’agit des écoles et des établissements scolaires (collèges, lycées) ; au niveau intermédiaire, l’académie est un autre type d’unité. Mais la nécessaire association entre cohésion et souplesse exige de travailler aussi sur le fonctionnement des articulations, entre le niveau local et le niveau académique, entre ce dernier et le niveau national. Les auteurs font ainsi des propositions sur ces deux articulations et ces deux types d’unités.

Rénovation du service public de l’éducation nationale : responsabilité et démocratie télécharger (427.85 Ko, pdf)

http://media.education.gouv.fr/file/95/5/5955.pdf

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES