Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
Congrés de l'ICEM - pédagogie Freinet - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

À l’université de Lille 3, un groupe de chercheurs, Théodile, a étudié de près la pédagogie Freinet. C’était en 2001. Dix ans après, les partisans de cette méthode se retrouvent dans les amphithéâtres de l’université pour tenir leur 50e congrès international.

Freinet, c’est la pédagogie de la rupture. Mais attention, il ne s’agit pas de la rupture défendue par Nicolas Sarkozy en 2007. La méthode Freinet est centrée sur l’expression de l’enfant, « il n’y a pas de compétitions, ni de notes, le travail est individualisé et chacun travaille à son rythme », note Sylvain Hannebique, vice-président du mouvement régional, ICEM-Nord. L’institut Coopératif de l’Ecole Moderne-Pédagogie Freinet a été créé en 1947 par Célestin Freinet. Cette association de loi 1901 est reconnue d’intérêt général et agréée complémentaire de l’enseignement public. « C’est le mouvement pédagogique le plus important en France actuellement », rappelle Sylvain Hannebique.
Pourtant, la majorité des enseignants Freinet sont seul ou à deux ou trois dans une école ».

En France, il n’y a que deux établissements à protocole particulier, Mons-en-Baroeul dans le Nord et Vence dans les Alpes-Maritimes, « en Belgique, c’est très différent. à Gand par exemple, un tiers des écoles sont Freinet ». Pour faire face à cet éparpillement des effectifs, des congrès sont organisés pour réunir les partisans de la méthode.
Des liens universitaires
Pour ce 50e congrès international, « soutenu par le conseil régional », plus de 650 participants sont attendus.

Des délégations étrangères seront présentes. Cette année, le congrès est placé sous le signe « des groupes de travail ». Conférences universitaires, ateliers de pratiques de classe, etc, « l’objectif est d’échanger entre pédagogues et de donner des pistes aux jeunes enseignants ou à ceux qui veulent changer leurs pratiques ». Les chercheurs viennent ici pour montrer les résultats de leurs recherches. Certains viennent de l’université Lille 3.

Il faut dire que le groupe Nord-pas-de-Calais de l’ICEM, dont fait partie Sylvain Hannebique, tient une place particulière au sein de la recherche universitaire de l’université villeneuvoise. « En 2001, quand on a créé l’école expérimentale (unique dans la région), le laboratoire des sciences de l’éducation Théodile, de Lille 3 et ses 11 universitaires ont observé et analysé pendant 5 ans ce qui se passait à l’école de Mons (le groupe scolaire Concorde) ». Un ouvrage est paru, aux éditions L’Harmattan, « c’est la plus grosse étude et la seule qui ait analysé une pédagogie alternative en partant du début de l’expérience ». Actuellement, certains des chercheurs continuent à travailler sur l’école.
Une pédagogie positive

Un laboratoire qui a noté les effets positifs de la pédagogie Freinet, « dans l’étude sur 5 ans, ils ont mesuré une pacification de l’école, c’était une école très dure. et très vite une disparition des incivilités et l’augmentation des performances scolaires ». Selon Sylvain Hannebique, à l’origine de cette réussite, « l’idée que l’enfant a une puissance créatrice et qu’il faut lui donner les moyens de la réaliser. Le professeur aide à l’organisation de la classe, les règles de classe se fabriquent avec les enfants ».

Mais malgré des résultats positifs, les partisans de la méthode notent la difficulté pour cette pédagogie alternative d’être prise en compte, « pour des raisons politiques et aussi de conformisme de la part de l’administration. Parfois les oppositions sont syndicales et corporatistes », prévient le directeur de l’école de Mons. C’est ainsi que l’ICEM affirme son engagement politique, « et de résistance face aux mesures gouvernementales prises depuis 5 ans ». Jeudi après-midi, une table ronde sur la thématique de « la résistance pédagogique » est prévue. Les représentants des différents mouvements de résistance seront présents.
Pour tous renseignements et inscriptions, sur le site http://congres-freinet.org/

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES