Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
Nathalie MONS et la réforme du bac - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

Nathalie Mons : Les propositions gouvernementales visent à déconstruire les cadres externes et nationaux de l’éducation

Nathalie Mons a analysé les politiques de certifications et leurs effets sur les acquis des élèves. Elle a aussi, pour la Commission Européenne, une analyse comparative de l’autonomie des établissements incluant les évaluations des élèves. Elle revient sur les mesures présentées par Luc Chatel sur le baccalauréat.

 

Luc Chatel a annoncé hier un ensemble de mesures visant à réformer le bac : notes éliminatoires, développement du contrôle continu, suppression des options… Qu’en pensez-vous ?

 

 N. M. : Il me semble que, comme l’année dernière lorsque l’affaire des fuites au bac fut largement entretenue par les interventions du ministre lui-même, ces propositions de réforme visent un double objectif : délégitimer le baccalauréat pour imposer à terme un contrôle continu, dans le cadre d’une politique plus générale d’autonomie des établissements et de déconstruction des cadres nationaux de l’éducation et limiter les coûts d’un tel examen (en supprimant la certification qui repose sur un champ large de disciplines et d’options). A ces objectifs récurrents sous le quinquennat Sarkozy, cette année, s’ajoute également un objectif strictement électoraliste : le développement d’une proposition qui porte une coloration malthusianiste - il faut que moins d’élèves aient le bac - qui s’inscrit dans une perspective de droite populiste.

la suite par lien ci-dessous :

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/03/13032012_NathalieMons.aspx

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES